samedi 19 janvier 2008

"Engagez-vous!!" qu'ils disaient, "Rengagez-vous!"

La petite sauterie du jeudi s'est passée cette semaine à la maison. Mais pas avec mes alcoolos habituels... Non, non, cette fois-ci, pour épargner mon foie, j'ai invité les voisins (ni copains, ni inconnus : des voisins). Bon, ça a pas loupé, couchée à 2h30 du matin...

Nous avons dans notre lot de voisins un couple danois : ils sont grands, beaux, blonds, drôles et ils ont une petite fille de 3 ans (qui a la taille d'une gamine de 6 ans) qui chauffe Nain comme pas permis. Durant la soirée donc, Belle Danoise se pâme d'admiration devant ma bague de fiancailles qui des allures de météorite tellement elle est énorme. Moi, plutôt sympa, je lui demande de me montrer la sienne, un peu comme le jeu auxquel nous avons tous joué dans les toilettes en maternelle :"Show me yours, I'll show you mine". Et là, comble de la surprise : RIEN. Pas une breloque autour de ses petits doigts, pas la moindre alliance.

Zaza ahurie : "You are not married?"
Belle Danoise : "No"
Zaza finesse incarnée : "YOU ARE NOT MARRIED?????!!!!"
Belle Danoise regardant Beau Danois : "Ask him"

Beau Danois ayant l'air gêné, la pause clope sur le balcon s'impose : je suis une vraie concierge et je veux TOUT savoir. Belle Danoise m'explique alors que Beau Danois ne veut pas se marier mais qu'ils ont quand même décidé de vivre ensemble et d'avoir un enfant. Soit, mais je ne peux m'empêcher de penser :"Tout de même, ce gros radin aurait quand même pu faire péter la bague....".

En y réfléchissant plus tardivement, j'ai réalisé en effet que beaucoup de couples dans notre entourage n'étaient pas mariés alors qu'ils sont ensemble depuis des années. A priori, se marier ne change pas grand chose à leur quotidien, ça permet juste de payer moins d'impôts et les exemples de couples-mariés-malheureux sont légion.
Pour ma part, j'ai longtemps évincé toute idée de mariage de mon esprit, uniquement pour faire chier ma mère (quand on a 6 filles à marier, ça vire à l'obsession). Quand j'ai rencontré mon mari, celui-ci m'a proposé la corde au cou au bout d'1 an seulement : refus total pendant plusieurs mois. "Pas Question!", "Je veux rester Libre!", "En choisir Un, c'est renoncer à Tous les Autres!", "Inutile de se marier pour s'aimer", "Une femme qui porte une alliance, c'est comme une vache marquée au fer rouge dans un troupeau" etc...

Puis, j'ai cédé.

Pour appâter la bête féroce que j'étais, il a tout simplement agité une petite carotte qui a l'aspect d'une boule à facette où scintillent des dizaines de petits diamants. Impossible de résister, car voyez-vous, moi aussi j'ai eu ce fantasme d'être la Princesse d'un jour, partant vers des horizons chantants avec mon Prince Charmant (et des tonnes de cadeaux plus ou moins de mauvais goût). Et quand je serai toute racornie et que je me retrouverai dans une maison de retraite pour vieux séniles, je sais que je ne garderai avec moi que quelques photos et ma bague de fiançailles, comme uniques vestiges de ma jeunesse (et non pas le screwpell, la machine à café ou l'argenterie).

En conclusion, mariée ou non, le plus important pour une femme... c'est la baguouse.. et une grosse de préférence...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

et glouglou