jeudi 6 décembre 2007

Le TAC

J'aime le jeudi.
Non seulement, j'ai ma beuverie hebdomadaire mais le jeudi, c'est aussi la journée shopping... Concept intéressant... surtout quand on n'a pas d'argent.

En effet, JE n'ai pas d'argent. J'ai bien un compte à la BNP ouvert depuis 20 ans qui, pauvre de lui, n'a jamais réussi à passer la barre des 5000(francs) et a connu des périodes abyssales mémorables (mes parents et mon mari en parleront mieux que moi). Le principe d'un compte en banque est pourtant simple : quand tu n'as pas, tu ne dépenses pas. Donc, pour plus de sûreté, j'utilise l'argent que mon mari se tue à amasser et comme celui-ci n'a pas le temps de le dépenser (il travaille), il faut bien que quelqu'un se sacrifie...

Or, je suis atteinte d'une maladie grave...
On l'appelle le TAC : le Trouble d'Achat Compulsif. C'est terrifiant, il suffit que je vois une bricole qui me plaise pour que je dégaine ma CB. Certes, mes magasins de prédilection sont plutot bas de gamme (H&M, Woolworths, Tesco), ce qui est plutot logique lorsqu'on est atteint du TAC, car la quantité prime sur la qualité.
Résultat, je n'achète que des merdes et je rentre le soir un peu embarrassée de devoir étaler mes piteux achats sous le regard atterré de mon mari. Heureusement, Noël arrive et je vais pouvoir faire suer ma CB sans complexes.

Brrr, j'en tremble d'avance...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

et glouglou