mardi 4 février 2014

Les écoles à Londres : round 2

Voilà bien un sujet qui fâche. ou qui stresse. au choix. Dès que j'écris sur ce sujet, la violence des commentaires m'étonne toujours.

Mais passons à l'acte, les dead-line approchent, aussi bien dans le système français homologué que dans le système public (nursery ou réception) - merci de lire attentivement les articles d'avenue des écoles qu'on essaye d'écrire pour que ce soit clair pour tout le monde;))

La sempiternelle question me taraude encore : école française ou école anglaise?



Plus qu'un choix, cela devient une conviction. Incapable de me décider, j'ai donc inscrit chacun des nains dans un système différent.

Nain va donc dans une école privée bilingue. 
Ca bûche. Grave. Deux programmes = 2 fois plus de travail car on ne rigole pas avec l'académique. Les résultats sont là (juste retour sur un investissement financier démesuré) mais les activités sportives et artistiques sont reléguées au second plan. Les règles sont strictes, les moments de récréation sont rognés. Autant vous dire qu'en rentrant à la maison, on torche les devoirs en 20-30 minutes maximum, voire pas du tout et après, je le laisse s'abrutir. Au diable l'esprit de compétition et le tutoring acharné qu'imposent certains parents. J'aurais l'impression de lui voler sa jeunesse en le privant de ces moments de rêverie qu'il affectionne tant. Il a toute la vie devant lui pour passer des journées de merde à bosser comme âne (comme son père…).

Naine va dans une nursery publique.
Ca rigole. Grave. Un staff de malade pour encadrer 52 enfants qui passent d'une activité à l'autre sans se soucier d'autre chose que de jouer, courir, se rouler dans la boue et projeter de la bouffe ou de la peinture sur son voisin. Je ne voyais pas ce qu'on pouvait attendre d'autre de la part d'un enfant de 4 ans (lire? écrire? compter? sans déconner?) jusqu'à ce que Naine me dise : "on travaille pas assez, je veux faire des devoirs". Elle par contre, elle a pas trop envie de se retrouver au chômage ou bonne au foyer (comme sa mère….).

Ma conclusion chacun de ces 2 systèmes est bien… s'il correspond au caractère de son enfant, à sa faculté d'adaptation, à ses difficultés et sa soif d'apprendre. En fait, j'ai du faire une erreur de casting et l'idéal serait d'intervertir les deux zozos. Mais là encore, il va falloir que je m'arme de patience car les listes d'attente sont loooongues si on veut toper une école pas trop dégueulasse!

Bref, j'ai pas fini de me prendre la tête, à ne le soucier que de leur avenir alors qu'en fait, je devrais tout simplement partager leur présent.

24 commentaires:

  1. Chère Zaza,
    C'est toujours un plaisir de vous lire !........... (j'ai bien tout lu, mais je n'ai pas tout commenté......). Je suis ravie de ne pas à avoir à me prendre le chou, même si je rêve de nous expatrier ! ce qu'il y a de bien avec ce blog, c'est que lorsque le rêve devient trop pressant, on se calme vite fait en voyant qu'il y a - aussi - des galères !!! gnark gnark gnark !
    Je vous embrasse, si vous me le permettez!
    Sandrine et les trois nains (et donc qui n'a pas fini de se prendre la tête, même en restant sur le sol français!!!!!!!!!!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Zaza,
      Enfin un blog qui parle comme nous !!!
      Super contente de constater qu'il y a à Londres des françaises marantes et vivantes ! ( enfin, au moins une...)
      Ca tombe bien, car je compte bien débarquer avec mon Nain pour la rentrée 2015/2016. A vous lire, je suis confortée dans l'idée que je fais bien de m'y prendre à l'avance !
      Le truc, c'est que mon Nain a deux ans d'avance sur le cursus scolaire en France ( il vient d'avoir 12 ans et est en 4ème) et qu'il en bave grave à cause de son âge avec les super petites têtes de cons du collège, et ce depuis la sixième ( minable, minus, intello...et j'en passe tellement c'est original......) Il souhaite néanmoins faire sa troisième l'année prochaine dans ce collège car il a fini par s'y faire quand même quelques copains. Par contre, la mère poule que je suis ne tient pas à l'envoyer à 13 ans au lycée car dans nos campagnes, lycée = pensionnat : je vous laisse imaginer mon pauv' pt'it Nain parmi les grands Nains pubères et priapiques d'un dortoir rural de la France profonde........Zola peut aller se rhabiller ! Bon, donc l'idée, c'est de passer un an ou au moins 6 mois en Angleterre avec lui entre son brevet et son entrée au lycée pour équilibrer un peu son âge sur ses futurs congénères tout en mettant cette année à profit pour devenir bilingue.
      Le super plan serait soit de trouver une coloc avec une autre famille ( le plan coloc ado/étudiant j'ai passé l'âge...) soit de louer deux chambres + une sdb chez l'habitant, soit de faire un échange avec des anglais qui nous hébergeraient 4 mois et que nous hébergerions 4 mois en France ( aaah, les châteaux de la Loire....). Mon Nain peut être scolarisé ou non durant cette période. J'aimerais qu'il le soit mais ça a l'air super galère car il n'a pas un assez bon niveau en anglais pour suivre un enseignement en anglais et je ne vois pas l'intérêt de l'inscrire dans un collège français pour ne côtoyer que des frogy. Bref, vos conseils pour l'intégration d'une Mère-poule et de son Nain à Londres me seraient super utiles !
      Un grand merci !

      Supprimer
    2. "Bref, j'ai pas fini de me prendre la tête, à ne le soucier que de leur avenir alors qu'en fait, je devrais tout simplement partager leur présent."
      Mon Dieu que vous avez raison !!! mais on est toutes comme ça, non ? Si quelqu'un a un remède, je suis preneuse ! En même temps, si c'est pas nous qu'on s'en occupe ...;-D

      Supprimer
  2. Tu pourrais essayer une école pour "Albanais Bouddhistes", avec deux "D" comme Dédé, il doit bien avoir ça, in London... C'est juste pour enrichir l'esprit des nains, pas besoin des mains.
    Ou bien une bonne école franchouillarde où ils apprendront quel est leur "genre" ! Le genre d'école où tu n'apprends rien, ni lire, ni écrire, encore moins compter (faut sortir les mains de ses poches), à moins d'être fils de prof ! Une école tip-top où les filles ressortent avec une belle moustache pour devenir Chauffeuses-Poids-Lourd ou Marteaux-Piqueuses et les glaçons, Fille-au-Père ou bleu-blanc-rose et hallah maison ! C'est le grand débat - le sexe des anges, en ce moment en France ; on ne pense qu'au cul ! Tu ne sais pas ce que tu loupes...

    RépondreSupprimer
  3. Remarquez que hors contexte électoral , ça fâche déjà beaucoup moins :-) Faut dire que les Hollandistes sont moins fiers ces derniers mois... mais bon c'est pas pour relancer le débat hein ! Chroum-Badaban fabuleux commentaire :-) !
    Un truc est sûr sur l'étranger, c'est qu'on ne maîtrise pas toujours la vraie teneur des enseignements et que bien au delà du bilinguisme (on l'est tous en restant des années) il y a l'éternelle question de l'éventuel retour au pays, avec ou sans nains, en quelle année, dans quelle ville, pour quelle durée (on peut aussi repartir ailleurs !) etc...
    Donc les articles de Dame Zaza sont toujours bon à prendre, il s'agit a minima d'un partage d'une expérience... Vala, c'est tout là.

    RépondreSupprimer
  4. quelle galère, je suis bien contente de ne pas avoir de listes d'attentes et de choix si grave à faire, bon j'avoue ici tous les nains sont allés ou vont dans une école privée... je sais c'est pas bien, l'égalité des chances, toussa (surtout que je suis cpe dans l'éduc nat )... ben justement je n'ai pas envie de jouer leur scolarité à la loterie et je choisis leur éts, si ça ne me va pas et bien je pourrais changer... pour l'instant ça me va et ça leur va , alors... mais cela fait quand même quelques décennies que ça déconne grave dans le système français, on laisse justement trop d'enfants sortir du primaire sans les bases aller se vautrer dans l'échec au collège, c'est dramatique et après ce sont les lycées pro qui les récupèrent fracassés, démotivés, complètement à la ramasse : résultat au moins 160 000 jeunes (ça doit être plus) sortent sans aucune qualification du système scolaire tous les ans... cela fait trop longtemps que les gouvernements successifs se sont désintéressés de l'éducation des français : je me demande si ça n'est pas voulu : un peuple ignorant est un peuple docile et dépendant...

    RépondreSupprimer
  5. Oui, je crois qu'en France, nous avons la nostalgie du "peuple ignorant" et de "l'ancien régime". Comme s'il fallait refaire une Révolution !
    Les gouvernements successifs cassent l'école de mille et une façons, soit en tapant sur les profs (classes surchargées, faibles salaires, manque de moyens, etc.), soit en leur accordant des temps de vacances dingues (mercredi, samedi, deux mois et demi l'été, etc...) pendant lesquels les enfants sont at home à rien foutre pour les moins bien lotis. Une espèce de carotte et de bâton gouvernementale qui finit par faire des enseignants des petits ânes sans plus aucune liberté pour décider... je dis ça parce que j'aime bien les enseignants !
    Les instits, par exemple en Allemagne sont payés 4000 euros mais il n'ont qu'un gros mois de vacance l'été. En Belgique, les enseignements techniques ne sont pas des classes dépotoirs mais valorisent un futur travail.
    Mais on s'en fout, nous en France on produit des rock-stars, des philosophes et des chômeurs ; on est cool, on ne veut pas bosser pour un rond et on ne pense que Cul-ture ! Et puis il y a les plombiers polonais, faut pas pousser... On fait du slam !

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, pour ma part je vis en Australie et nous avons fait le choix de mettre nos 2 garcons (qui sont nes ici) dans le systeme australien. Ils vont a l'ecole publique locale, et sont tres epanouis tous les deux! Les cours s'arretent a 15h et apres il y a plethore d'activites extra-scolaires organises par l'ecole et dans l'ecole - pratique pour les parents qui travaillent. Ou bien il y a un systeme d'after-school care. L'ambiance est generalement bonne, pas de competition, l'accent est mis sur le bien etre et le developpement de l'enfant. Quand je vois l'ambience de m**de du lycee francais ou deja en CP il faut avoir le vetement de marque machin, le jouet de marque truc, l'aggressivite et l'arrogance dans les jeux meme chez les petits, je me dis qu'on a pris la bonne decision! Et Vive les uniformes!

    RépondreSupprimer
  7. Si je scanne correct, en Australie, il y a des uniformes ?!
    Il me revient à la mémoire, en France, les blouses grises obligatoires avec leurs gros boutons (pour faire la guerre... ?!)
    Et ensuite, dans les sixties, les blouses bleues et les blouses roses, unies ou à carreaux Vichy. C'était pour reconnaître les filles des garçons...
    Et depuis les seventies, plus rien ! C'est le bordel, le chaos, la chienlit, etc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attendez, ils sont en train de nous préparer le cerveau unisexe, de quoi faire pâlir tous les vendeurs d'uniformes... Dès le plus jeune âge l'élément (la notion d'individu aura disparu sous peu) sera plus gris que gris et le vichy cliché relégué au rang de l'archaïsme révolu des "ignobles familles du 20ème siècle" et le droit de poster ici aura bien sûr été aboli :-)
      Vive l'école à l'étranger et vive la fuite des cerveaux libres qui constituent une véritable arche de Noé de nos Libertés!

      Supprimer
  8. Moi ce qui m'a choquée c'est votre choix de mettre Nain dans une école hipée et Naine dans l'école publique. Je crois que en tant que parent on devrait donner les mêmes chances à nos enfants sans distinctions de sexe. Pourquoi Naine serait predestinée à devenir comme vous et Nain comme son père? Je ne suis une partisane du sexe unique mais je pense que la place de la femme n'est pas au foyer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que ce que vous ne comprenez pas c'est qu'il faut offrir à chacun de ses enfants l'éducation qui lui correspond le mieux. Vous sous-entendez que l'école publique anglaise est juste un enseignement de merde qui amènerait les petites filles à devenir des bonnes à rien??? quel manque de respect pour tous ceux qui ont fait ce choix, par conviction ou faute de moyens. J'ai testé le système privé bilingue pour elle l'année dernière et je peux vous assurer qu'elle ne s'y épanouissait pas de la même façon. Comment pouvez-vous vous permettre de juger de cette façon, c'est honteux. J'ai choisi le système français pour mon fils ainé qui a connu de graves difficultés de langage et des séances d'orthophonie durant des mois, le système anglais ne pouvait répondre à ses problèmes.
      Je n'ai pas l'habitude de réagir aux commentaires, je respecte les avis de chacun, mais le votre me fait tout simplement gerber.

      Supprimer
    2. J'ai lu dans votre article : "Naine me dise "on travaille pas assez, je veux faire des devoirs". Elle par contre, elle a pas trop envie de se retrouver au chômage ou bonne au foyer (comme sa mère….)." et de Nain vous avez dit : "Il a toute la vie devant lui pour passer des journées de merde à bosser comme âne (comme son père…).". Si j'ai mal compris vos propos alors je vous présente sincèrement mes éscuses.

      Supprimer
    3. Non, non, c'est moi qui m'excuse! Mari me dit souvent de ne pas écrire de commentaires quand je rentre de soirée un peu éméchée, je m'emporte trop! Et puis faut que j'écrive plus souvent..

      Supprimer
    4. "et puis faut que j'écrive plus souvent" : CA C'EST BIEN VRAI !!!!!!!!
      Hâte de vous relire (même éméchée, que voulez-vous, je suis trop bon public avec vous hihihi !!!)
      Sandrineetles3nains

      Supprimer
  9. lolovato7 avril 2014 05:24

    Chère Zaza,
    Enfin un blog qui parle comme nous !!!
    Super contente de constater qu'il y a à Londres des françaises marantes et vivantes ! ( enfin, au moins une...)
    Ca tombe bien, car je compte bien débarquer avec mon Nain pour la rentrée 2015/2016. A vous lire, je suis confortée dans l'idée que je fais bien de m'y prendre à l'avance !
    Le truc, c'est que mon Nain a deux ans d'avance sur le cursus scolaire en France ( il vient d'avoir 12 ans et est en 4ème) et qu'il en bave grave à cause de son âge avec les super petites têtes de cons du collège, et ce depuis la sixième ( minable, minus, intello...et j'en passe tellement c'est original......) Il souhaite néanmoins faire sa troisième l'année prochaine dans ce collège car il a fini par s'y faire quand même quelques copains. Par contre, la mère poule que je suis ne tient pas à l'envoyer à 13 ans au lycée car dans nos campagnes, lycée = pensionnat : je vous laisse imaginer mon pauv' pt'it Nain parmi les grands Nains pubères et priapiques d'un dortoir rural de la France profonde........Zola peut aller se rhabiller ! Bon, donc l'idée, c'est de passer un an ou au moins 6 mois en Angleterre avec lui entre son brevet et son entrée au lycée pour équilibrer un peu son âge sur ses futurs congénères tout en mettant cette année à profit pour devenir bilingue.
    Le super plan serait soit de trouver une coloc avec une autre famille ( le plan coloc ado/étudiant j'ai passé l'âge...) soit de louer deux chambres + une sdb chez l'habitant, soit de faire un échange avec des anglais qui nous hébergeraient 4 mois et que nous hébergerions 4 mois en France ( aaah, les châteaux de la Loire....). Mon Nain peut être scolarisé ou non durant cette période. J'aimerais qu'il le soit mais ça a l'air super galère car il n'a pas un assez bon niveau en anglais pour suivre un enseignement en anglais et je ne vois pas l'intérêt de l'inscrire dans un collège français pour ne côtoyer que des frogy. Bref, vos conseils pour l'intégration d'une Mère-poule et de son Nain à Londres me seraient super utiles !
    Un grand merci !
    lolovato7 avril 2014 05:33

    "Bref, j'ai pas fini de me prendre la tête, à ne le soucier que de leur avenir alors qu'en fait, je devrais tout simplement partager leur présent."
    Mon Dieu que vous avez raison !!! mais on est toutes comme ça, non ? Si quelqu'un a un remède, je suis preneuse ! En même temps, si c'est pas nous qu'on s'en occupe ...;-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha excellent! Ecoute, je fais passer ton message à des personnes qui pourraient t'aider comme une conseillère d'orientation qui a fait une conférence récemment sur les passerelles e/ système français/anglais. Elle pourra surement t'aider!! Envoie moi un mail à blogdedinde@gmail.com et on en recause ;)

      Supprimer
    2. Merci Zaza !
      je t'ai envoyé un mail

      Supprimer
  10. ... heureusement que vous êtes là, vous les dindes, pour vous occuper de toussa, parce que nous les mecs (vos petits canards chéris), avant bac plus cinq, pour les gosses, on peut pas faire grand chose d'autre que conduire la wouature le dimanche, et encore, pas tous les dimanches, faut pas pousser !

    RépondreSupprimer
  11. mais dites donc ? savez vous où est passé zaza ?

    RépondreSupprimer
  12. Ding ding doong : Votre attention, s'il vous plait, la petite Zaza est attendue sur son blog par tous ses fans. Je répète, la petite-zaza-est-attendue-sur-son-blog-par-tous-ses-fans ! :)

    RépondreSupprimer
  13. Good article . Tony @ http://www.limorideline.com

    RépondreSupprimer
  14. Hey, very nice site. I came across this on Google, and I am stoked that I did. I will definitely be coming back here more often. Wish I could add to the conversation and bring a bit more to the table, but am just taking in as much info as I can at the moment. Thanks for sharing.
    Transport Wheel Chair

    Keep Posting:)

    RépondreSupprimer

et glouglou