vendredi 16 mai 2014

Happy Wife, Happy Life

Je vous arrête tout de suite, le titre de l'article ne sort pas de mon chapeau mais bien d'une réplique cinématographique. Le premier qui trouve aura droit à un cocktail bien tassé et dévoilera par la même occasion l'étendue exponentielle de ma culture qui écrase de tout son poids l'ignorance crasse du beauf le plus averti.

Cela fait donc 3 mois que je n'ai rien écrit. Soit 2 mois pour trouver l'Inspiration + 1 mois pour chercher une excuse valable. J'ai bien essayé de me cacher derrière un tas de broutilles quotidiennes qui justifierait un tel assoupissement mais il a bien fallu admettre que j'étais tout simplement déprimée. J'ai ainsi préféré me taire que de vous interpeller avec les geignements de la bourgeoise expatriée sur son blog parce qu'il se passe des atrocités bien plus graves dans le monde en ce moment. Faut garder un minimum de décence...

Sachez cependant que cette période de déprime est prise très au sérieux au Royaume-Uni : on appelle ça le SAD (Seasonal Affective Disorder) aka la "Winter depression". La principale raison serait le très court temps d'exposition au soleil durant les périodes d'hiver où oui, il commence déjà à faire sombre dès 15h30. Et en plus il flotte...

Non, mes plaintes quotidiennes, je les réserve à mon mari et mes enfants qui sont RA-VIS.

Ainsi, tous les matins je commence la journée par un :"Ra putain, il fait encore un temps de chiotte. Quel pays de merde. Ch'uis gavée…", il m'arrive même de me réveiller et fondre en larmes, sans véritable raison.

Rien de mieux pour commencer la journée que quelqu'un qui vous inonde de tant de joie en vous berçant de ses gracieusetés matinales.



"temps de chiotte, pays de merde"


Bref, les symptômes du SAD sont, vous l'aurez compris, "a low mood and a lack of interest in life" et le NHS, non loin de prescrire l'éternel paracetamol, recommande chaudement la prise d'antidépresseurs (cf source officielle).

En gros : Bienvenue en Angleterre!

Mais moi, j'aime pas aller chez le médecin et encore moins les médocs… Je laisse faire le temps en espérant que ça va passer et je cherche par ailleurs des remèdes naturels qui feront moins de mal à mes neurones que les antidépresseurs.

Cette année, j'ai donc trouvé 2 trucs vraiment super pour combattre ma lente dépression :

1. LA BOUFFE



J'ai donc officiellement intégré la secte des gens qui prennent leur bouffe en photo

Soit la barre des 65 kilos largement atteinte. J'ai jamais été aussi grosse sauf quand j'étais enceinte. Ca c'est de l'achievement…


2. CANDY CRUSH SAGA

J'ai béni puis maudit le jour où j'ai téléchargé ce jeu de merde sur mon Iphone en totale synchronisation avec mon compte facebook pour que mes amis suivent de près les étapes franchies à coup de "delicious" et "diviiiiine"!


et comme dirait une des mes copines : "t'as plus qu'à télécharger Farm Heroes Saga et ce sera double peine!". Je me suis auto-restreinte.


Alterner des plâtrées de pâtes avec un jeu complètement débile : voilà la solution miracle que j'ai trouvée pour combattre mon spleen hivernal. On peut pas dire que ça a été très efficace…

Mari, lui, il a bien essayé de trouver des solutions ("on part au soleil!", "appelle tes copines", "va rendre visite à  ta mère!", "fais de la méditation!", "ferme ce putain d'Ipad"). Son combat, c'est MAN vs SAD.

Parce que pour un homme, voir sa femme se transformer en mégère aigrie, y'a rien de pire. La mégère, elle te pourrit l'existence, elle t'enfonce, elle se laisse aller, elle pleure beaucoup et ça la rend laide, elle s'impatiente avec ses enfants et finit par rendre tout le monde malheureux. Parce que la mégère déprimée, plutôt que de s'appuyer sur ses proches pour remonter la pente, elle s'accroche à leurs chevilles pour les embarquer dans le gouffre qu'elle a creusé toute seule avec ses petites mains rageuses.  Et en plus, elle arrête d'écrire sur son blog...

Mais voilà, la déprime hivernale a bien fini par laisser place au soleil. Enfin, de la chaleur, du soleil et j'ai re-attaqué avec panache cette semaine en inaugurant ma première journée en tongs! Mes larmes matinales ont disparu et je savoure ces belles journées lumineuses.

Et puis si ça revient….

30 commentaires:

  1. Ha. Si j'étais plus près de London, je te ferai bien un bisou. Je n'ai pas écrit un mot sur mon blog depuis février, et comme toi, j'ai eu la tête ailleurs. A Seattle, le S.A.D. et la déprime qui suit, on connaît bien. Cette année, exceptionnellement, je n'ai pas eu le temps de déprimer à cause de la météo: Je sors d'un divorce (mon tout premier, hein, je ne suis pas - encore - Elizabeth Taylor!) et dans la foulée, je mets la maison familiale en vente (tant mieux, on quitte enfin les ruffes l'ado et moi, pour se rapprocher d'un semblant de centre-ville.) Bref, j'ai été ravie de lire ton billet. Contente aussi que le soleil soit revenu à London, qui est quand même une ville bien sympa. Allez, je te la fais cette bise. Le printemps est enfin là: Haut les coeurs! Veronique (French Girl in Seattle)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi je te bise et bon courage pour la suite!

      Supprimer
  2. Always look on the bright side offfff life....
    Cette vidéo est à mourir de rire!! Zaza, ton honnêteté (que cela soit ton language, ton humour ou ici, plus triste : ta détresse ;( je les comprends et je les adore GRAVE!!! Tu sais, même en habitant au soleil, les posts s'éffacent et le S.A.D (bon ok peut être pas aussi tragique que sous la pluie) peuvent aussi arriver :) Cela me fait penser à un de tes posts d'ailleurs qui représentait une photo d'expat : ce que les gens pensent que tu fais, ce que tes ami(e)s pensent que tu fais ...ce que tu fais vraiment. Car oui, la vie d'expat : suivre son conjoint, être dispo pour ses enfants, s'effacer.....e...ff...a...C car dans le pt...de pays où l'on vit on a pas de permis pour travailler car son visa ne le permet ou même si on le pouvait dans un pays ou congé n'existe pas ou au mieux 2 semaines par an on se dit que finalement à défaut d'avoir un papa c'est tout de même bien d'avoir une maman dispo...Donc la vie d'expat n'est pas non plus une vie rêvée (à moins que l'on adore faire des spas, prendre des cafés avec les copines, aller à la gym, faire du shopping, rêvasser à ce moment là oui, housewife c'est top mais cela ne convient pas à tout le monde ; moi comprise). J'admire ta franchise, bravo! Et ouai les médoc c'est de la merde, reprends la cigarette et écris nous encore pleins de post hilarants!


    Bisous bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gens fantasment trop sur la vie d'expat et nous, nous avons parfois le blues de la France!
      J'ai bien repris la clope, c'est moche :(

      Supprimer
  3. chère zaza, oh comme je te comprends.... la déprime hivernale est passée par chez moi aussi.... (j'habite à brest aussi, ok je cherche....) et bien j'ai dit fuck et j'ai repris la clope
    .... shit.....

    plein de bises et merci d'être revenue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bah moi je passe tous mes étés à Morlaix…. triple fuck

      Supprimer
  4. Ni femme au foyer, ni expat', mais le reste me parle, comme souvent ! Continuez et merci pour votre chouette blog ! And always look on the bright side of life of course !

    RépondreSupprimer
  5. alors voila effectivement on s'ennuyait de toi ! bon je reviens de 4 jours à londres et j'avoue : je l'ai pensé : quel temps de merde putain ! voila c'est dit ... 4 jours avec mon ciré et à avoir une tête de capote... anglaise... heureusement qu'on avait un planning chargé et faisions des pauses à boire du thé et des bières... c'était super mais on se plaint de la picardie... eh ben on a parfois tort !!! par contre je te rejoins aussi : tu pouvais lancer un appel à copine qui vienne passer 2/3 jours avec toi , je suis sûre que, comme moi, d'autres dindes se seraient organisées pour te rejoindre et se gaver de trucs... alors la prochaine fois lance un appel ! ps : heureusement qu'il y a la bouffe, on s'est régalés dans les restos indiens, thaï, pubs, etc... et rappelle toi la pub "mais comment font les anglais" : "ils boivent du thé tetley" j'y ai pensé en en voyant dans la chambre d'hôtel (on voyait une pluie du tonnerre s'abattre sur eux) biz biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. là on sort de 3 jours à 23°C, cette ville est si belle quand il fait un temps aussi idyllique!

      Supprimer
    2. ah oui ! j'oubliais en parlant de tongs : eh bien on a été scotchés de voir plein de gens en tongs malgré la pluie ! (en plus du fait qu'ils profitent de leurs terrasses malgré le mauvais temps et ont complètement l'air de s'en foutre en fait de la pluie dehors) :)

      Supprimer
  6. Allez courage, il te reste quelques mois avant que l'hiver ne revienne... ;)
    Profite du soleil, de tes nains, de Mari et de Londres enfin ensoleillée :) bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je fais péter les tongs jusqu'en novembre! bises

      Supprimer
  7. Grâce à toi je viens de combler un grand vide dans ma culture cinématographique en regardant avec assiduité la bande annonce de The Heartbreak Kid (merci google ! paraitrait que c'est dans ce film la fameuse réplique ;-p ) En tout cas j'ai adoré la réplique "MAN vs SAD", faudra vraiment que je la ressorte celle là, c'est tellement ça... On a eu la même période à la maison, donc ça rassure me sens moins seule... Allez courage courage, avec le come back du soleil Londonien on va tenter de recharger nos batterie de Vitamine D et reprendre du poil de la bête ! Pourvu que ça dure !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha c'est pas Heartbeak Kid, hinhinhin…. du poil et des vitamines, tout un programme pour les quelques mois à venir ;)

      Supprimer
  8. Hey Dinde, love you so much !
    Jess du pays de Galles

    RépondreSupprimer
  9. J'arrête l'Effexor et je passe aux tongs !

    RépondreSupprimer
  10. j'ai du googler effexor… ça a l'air bien trash comme j'aime!

    RépondreSupprimer
  11. Moi j'dis mets des photos de toi au lieu de mettre ton plat, à défaut de te remonter le moral au moins une Zaza bibendum sous la flotte en tongs ça ne peut que nous faire marrer nous !! Pardon, c'est pas charitable ;))
    Y'a pas moyen de monter un groupe d'exeat qu'en-ont-plein-le-cul-de-ce-merveilleux-pays-d'accueil ? Marinette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pensais plutôt à créer un groupe des expats qui prennent 4 kilos après seulement 6 mois d'installation au UK, puis 10 au bout de 2 ans! Pour la photo, j'ai juste à piocher dans le stock des 6 derniers mois. Laideur et rires assurés!

      Supprimer
  12. Ma chère Zaza,
    Tu m'as anonymement aidé à prendre la décision de suivre mari à Londres avec King Kong, 13 ans maintenant. Même au fond de ta piscine, je t'envie et t'admire. NY 1 mois sur 2 il y a 8 ans , 2 embolies pulmonaire entre temps donc je n'étais pas chaude. Sans compter les loupés avec nain, version King Kong 13 ans. Grâce à toi, je me dis que ce n'est que la manche à traverser! Quant aux loupés avec King Kong, je continue régulièrement fermer les fenêtres ...pour les voisins. Si tout le monde pouvait sentir inutile de cette façon, c'est chaud pour mon karma!
    J'arrive à Londres en juillet pour chercher un appt à côté du cfbl . Dès que l'on aura une adresse: welcome pour l'apero!
    Après un hiver pourri, je rentre au Vietnam avant la mousson, histoire de me dire que ce n'était qu'une saison . En espérant aussi que mon tabagisme actif et kilos fondront avec la chaleur! Mieux que le rêve: l'inconscience!
    T''embrasse fort, Simone

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ho simone, dès que tu poses ton premier carton dans le coin, recontacte moi et je te ferai un tour du quartier avec grand plaisir! xxx

      Supprimer
  13. et bah zaza :) au moins tu es honnete et c'est tjs aussi bien ecrit! C'est normal d'avoir des passages a vide, stt qd tes 2 zouzous sont a l'ecole et que tu te retrouves tte seule.
    Allez le soleil est reviendu et toi aussi sur ton blog c'est un bon signe!!! Bises de Chicago ou on est passe apres 9 mois d'hivera l'ete direct ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Helloooo Chicago, the Wind City qui fait voler les jupettes et chasse les nuages!

      Supprimer
  14. Tu peux compter sur moi Zaza! T''enverrai quelques blablas du Vietnam et ramènerai quelques petits trucs, super pratiques pour faire dîner les lardons après l'apero. Mari et douanes hallucinent comment je peux ramener autant de conneries! In fine, sont vachement content d'en profiter, après!
    C'est le kit de survie, international!

    RépondreSupprimer
  15. M'en parle pas, je mange des phò 3 fois par semaine! suuupppeeer anti-diet!

    RépondreSupprimer
  16. À Nha Trang depuis 1 semaine, j'enfile les beignets de calamars bien moelleux autour de la taille, sans compter bun bo hue, les poissons grillés dans les feuilles de bananiers au charbon , nouilles sautées thap cam . Back to Saigon pour les Banh Xeo, hu tieu kho mais de sadec, grillades, etc. Pas moins de 7 plats par repas. Tellement peur de voir mes stocks options de gras se liquefier que je spécule sur les réserves avant Londres. J'espère qu'il ne vont pas me facturer un 2 ème siège au retour. Je serai aux journées portes ouvertes du cfbl le 5 juillet. Si tu es encore dans les parages, on pourrait commencer la diète avec une je ricanne de vin et fish and chips? Secte de Pouerks non narcissiques. Dans la foulée: recherche d'appt. Aurais tu un quartier à me recommander?

    RépondreSupprimer
  17. Ma pauvre... c'est vrai que parfois il y a dess moment de déprime puis avec le manque de soleil ça n'arrange rien mais bon si tout va mieux c'est le principal ! Profites bien du soleil et des glaces :)

    RépondreSupprimer
  18. C'est bien après que j'attendais d'un tel article et j'ai gagné quelques informations utiles sur ce site. Merci de partager cette information.
    cigarette electronique

    RépondreSupprimer

et glouglou