vendredi 28 novembre 2008

Licence to Kill for real

Oyé, Oyé!! Votre attention chers lecteurs!

Stoppez net toute activité et arrêtez un court instant de... Ah merde, comment on dit déjà?... Ah oui! de "travayer"! De toute, façon, comme nous sommes déjà vendredi et que vous rentrez de votre pause déjeuner, je me doute bien que ça doit bosser à 40% de vos capacités.

J'ai une GRANDE nouvelle à vous annoncer.... OUI! Je viens juste de recevoir le document tant attendu, celui qui me permettra de franchir l'étape n°2 de mon processus "je-passe-mon-permis-de-conduire-à-33-ans". Le voici in real:


Bon alors on se calme, ce n'est qu'un permis de conduire provisoire. Hyper simple à se procurer, il suffit juste d'envoyer votre passeport original, votre photo certifiée et toute la paperasse qui va avec à la DVLA et hop, en 1 semaine, c'est torché. Enfin, ca serait pas mal qu'ils me renvoient mon passeport, parce que si c'est pour me retrouver sans-papiers, avec ma tronche colorée à la sauce soja, c'est pas génial.

Bref, je vous explique le truc : en Angleterre, contrairement à la France, les boulets qui passent leur permis ne sont pas obligés de prendre des cours via une auto-école.

Pas de 20h00 minimum enfermé dans une voiture avec un intructeur désabusé.

Pas de frais de cours de conduite démesurément élevés (oui, parce que pour un peu qu'on soit une grosse quiche comme moi, faut plutôt taper dans le 35h00 de cours minimum).

Pas de "tous les instructeurs sont bookés jusqu'au mois de mai et les seuls horaires dispos sont le samedi matin à 7h00".

Vous l'aurez compris, n'importe qui peu m'apprendre à conduire, il fallait juste que j'obtienne ce document pour avoir l'autorisation de prendre le contrôle une VRAIE voiture, sans avoir pris la peine d'ouvrir le code de la route. En clair, il s'agit d'un permis de conduire sans permis de conduire.

Vous me suivez toujours?

Bon, ce dont j'ai besoin maintenant, c'est d'une âme charitable qui veuille bien sacrifier son temps libre pour m'apprendre à conduire. Parce qu'étonnemment, Mari refuse net de m'aider. Y veut pas. Y fait chier. (Je sais. Je me répète).

Il suffit juste que mon "instructeur" remplisse quelques conditions toutes simplissimes:

1. Avoir plus de 21 ans (âge légal pour picoler en Angleterre. Absurde.). 2. Avoir un permis de conduire obtenu dans un des pays de la CEE (La France en fait partie...) et ce, depuis plus de 3 ans (facile quand on a 33 ans, on est entouré que d'adultes responsables avec permis de conduire, rapport aux marmots à emmener à l'école).

Conditions auxquelles j'ajouterai par mesure de sécurité :

1. Ne pas être eptileptique ou atteind de la maladie d'alzheimer. 2. Avoir une TRES solide assurance voiture tous risques. 3. Bien vérifier que je n'ai pas picolé avant de prendre le volant.

Heu alors?... Des volontaires???

3 commentaires:

  1. OK pour instructions sur les routes du Languedoc... l'instructeur a-t-il le droit de poser l amain sur la cuisse de la conductrice ? ; )...

    et puis entre nous qui ne donne jamais la permission pour faire quoi que ce soit, pour toi un permis sans permis te correspond bien !
    en plus tu vis dans le pays anarchiste par excellence, alors révise tes classiques anarcho-punk ! crass, rudimentary peni, poison girls...

    r

    RépondreSupprimer
  2. il fallait lire:
    "Et puis entre nous, TOI qui ne DEMANDE jamais..."

    RépondreSupprimer
  3. Thank you so much for sharing such brilliant information as always. I always do stop by here whenever I think like I need some information on particular topic in this niche and I do get the source for preparing my article for best essay writing service That’s the main reason why I love the information shared over here. Do share more and more information as always.

    RépondreSupprimer

et glouglou