dimanche 29 mars 2009

L'art de la baguette

Attention chers lecteurs, voici le scoop du mois de mars.

Il serait temps maintenant d'abaisser le voile (occidental) qui couvre mes origines. Si vous avez scrupuleusement regardé les photos qui égayent ce petit blog, vous aurez sûrement remarqué que, même si je maîtrise parfaitement la langue française, je n'en reste pas moins d'origine on va dire "exotique".


Ces cheveux noirs et soyeux, ce regard malicieux et bridé, ce nez tout raplaplapla, cette taille modeste, ce rire fourbe... Et bien oui, je suis asiatique. Mais pas de n'importe où hein... Ne me sortez pas la géographie complète de l'Asie du Sud-Est comme le font la plupart des gens ("Vous êtes chinoise? Thaïlandaise? Cambodgienne? Philippine? Japonaise (!!!)?).

Rien de tout cela : je suis vietnamienne.

Alors, pour les gros niais, le Vietnam, ça se trouve ici :


C'est bien ça. A l'autre bout du monde.

Alors on ne s'emballe surtout pas... Je suis née à Paris dans le 14ème arrondissement il y a 33 ans et je n'ai mis les pieds au Vietnam qu'1 seule fois (en voyage organisé Nouvelles Frontières... Bonjour le retour aux sources...).

Au diable les idées mal reçues : je suis incapable d'aligner 3 mots en vietnamien (j'ai bien essayé de prendre des cours aux Langues'O mais c'est comme le permis de conduire, j'ai laissé tomber), j'ai quelques notions d'histoire entre les guerres d'Indochine et la lutte anti-communiste et je ne sais pas faire cuire le riz (mes proches m'ont d'ailleurs offert un magnifique rice-cooker, désespérés d'assiter à mes pathétiques tentatives de cuisson)...

Cependant, même si je me sens française, il y a un truc dans mes gènes qui me rappellent mes origines : l'art de la baguette. Alors ça, je maîtrise à fond et je suis toujours vexée quand les serveurs me demandent "Are you comfortable with chopsticks?". Non mais tu m'as bien regardée?? Y'a 25 ans de training en baguettes derrière moi et je ne vais sûrement pas m'abaisser à demander une fourchette pour manger mon bol de riz (même si c'est très chiant...)!!


Je sais bien, les baguettes, c'est galère et c'est pour ça qu'il faut commencer à s'entraîner dès le plus jeune âge!

video

Gniark Gniark Gniark.... (rire fourbe)

Et pour mes camarades londoniens, je livre ci-dessous mes adresses fétiches :

- Awana, un des meilleurs restaurants malais de Londres
- Tamarai, surtout pour ceux qui veulent rester night-clubber jusqu'à 3h00 du matin
- E&O et Hakkasan, pour croiser les stars
- Fengsushi ou Ukai pour une livraison sushi à domicile
- Imperial China, où l'on trouve les meilleurs "dumplings in spicy sauce" de la capitale avec option karaoké pour les plus motivés
- Japancenter sur Piccadilly Circus, pour trouver tous les produits japonais et des sushis-maki à des prix imbattables
- Pho, le boui-boui vietnamien version chicos
- Les restaurants thailandais, y'en a à chaque coin de rue....

Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, sachez que la plupart offrent 50% de réduction sur la nourriture si vous réservez en ligne sur TopTable (merci la Crise...).


Allez, soyez gentils; rangez vos fourchettes et comme je suis sympa, je vous donne la recette magique pour utiliser des baguettes...

Vous voyez bien que c'est pas si compliqué que ça!

vendredi 20 mars 2009

Photoshop? Non. Connais pas....

Alors attention les yeux, j'ai reçu cette semaine le magnifique résultat de ma séance relooking-photo que m'ont généreusement offert mes amis pour mon anniversaire (tous les accros de facebook peuvent passer cet article, j'ai déjà eu mon lot de louanges...).

Bien que dotée d'un physique de déesse et d'un QI de génisse, ça ne saute pas forcément aux yeux... surtout en photo!


En effet, Mari me poursuit depuis des années tel un paparazzi alors qu'il sait à peine se servir de notre appareil photo...

Zaza : "Putain, non mais tu arrêter de me prendre en photo!! Ca-me-saoule!"

Mari : "Mais t'es tellement jolie"

Zaza : "Arrrrêêêêêteuuuu, je t'ai déjà dit que ca me mettait pas en valeur!"

Mari : "C'est po vrai! T'es la plus belle ! (je vais le cogner... retenez-moi, je vais le cogner...) Regarde celle-là par exemple"


Celle-là, c'est Zaza à un mariage qui vérifie discretos si un pigeon n'a pas fait popo sur sa tête. C'est bien pour éviter ce genre de tracas que les femmes doivent porter un chapeau pendant les mariages. Pas terrible.


Mari : "Bon, c'est vrai... Et celle-là?"


Celle-là, c'est Zaza qui a des boutons de la taille d'un nasal de buffle tibétain et qui se fait griller en train de tricher au tarot. Lamentable.

Mari : " Heu... et celle-ci?"

Celle-ci, c'est Zaza (je suis à droite hein... pas coiffée, pas maquillée) avec son sourire forcé et son air com-plè-te-ment défoncée. Tout simplement ignoble.


Vous l'aurez compris, je suis pas du tout photogénique et pourtant, mon entourage a la délicatesse de ne pas me le faire remarquer. Bref, si j'avais participé à la foire aux truies sur Meetic, je n'aurais pas eu un énorme succès...
Ainsi, je me suis dit "Chouette, le relooking, c'est l'occasion rêvée d'avoir une photo à peu près potable de moi grâce au talent d'un photographe professionnel.

J'arrive donc toute pimpante avec une amie à la séance photo, avec le gloussement hystérique des filles qui vont enfin réaliser leur rêve de top-model pendant une petite heure. Je m'installe, grand sourire, l'air naturel au possible et là, le photographe m'arrête tout de suite :
" Arrêtez de vous marrer avec les épaules en avant, ça fait ressortir votre double menton"

Et Pan, prend ça! Houlalala, ça ne rigole pas du tout ici...


"Baissez la tête... Non, sans non plus vérifier votre décolleté..."

"Regardez vers moi... Non! Ne levez pas la tête, juste les yeux!"

"Entrouvez la bouche... Ca va être sympa de voir vos plombages sur la photo!"

"Appuyer votre tête sur votre main et arrêtez de glousser"!


Je m'exécute et là, Flash-flash-flash! Gotcha! Gotcha Pow! Je suis aux anges, le type me mitraille dans toutes les positions possibles avec changement de décor, de vêtements, d'éclairages. Bref, du vrai boulot et voilà donc le résultat :




Tadaaaaaaa!!


Donc, pour mes camarades londoniennes qui veulent elles aussi se faire choyer et admirer (et qui comme moi, n'ont que ça à foutre), filez vite chez http://www.newidexperiences.com/.
Quant à ceux qui se posent la question, je l'avoue: une graphiste est bel et bien passée par là et en un clic magique, pfiou, toutes mes imperfections se sont retrouvées dans la corbeille! Y'a pas à dire, mannequin, c'est tout un métier...

jeudi 12 mars 2009

Baby friendly?

Il y a quelques jours, Mari m'a annoncé une grande nouvelle...

Zaza : "Hiiin! Tu trouves que notre nouvelle télévision est trop petite??!! Tu veux en acheter une plus grande??!"

Mari : " Tu rêves poulette! (rabat-joie) Non, c'est pô ça. J'ai lu dans un article que, rapport à la crise, les restaurants londoniens sont tellement dans la mouise qu'ils deviennent tous baby-friendly!"

Zaza : "Hiiiin??! Tu veux dire que désormais nous pouvons aller dans n'importe quel restaurant avec Nain sans se faire jeter dehors?"

Mari : "Ben ouais, c'est pas une grande nouvelle ça??"

Tu m'étonnes que c'est une grande nouvelle.


Allons, allons chers lecteurs et heureux parents, après les co-voyageurs aigris, ne me dites pas que vous n'avez pas vous aussi connu les désagréments de serveurs peu aimables, à la tronche décomposée quand vous arrivez en trombe avec votre poussette à l'entrée du restaurant! Et bien oui, il faut l'admettre, il y en a qui aiment pas CA .

Ca, c'est le mouflet qui s'emmerde et qui hurle et tape sur la table avec tous les objets qui ont le malheur de tomber sous sa main, les parents qui s'indignent mollement en regardant la carte des menus où ne figurent pas de "kids menu", la poussette en travers du chemin qui gêne les serveurs dans leur déhanché, les clients qui pâlissent à l'idée de ne pas savourer leur tiramisu en silence, l'absence totale de consommation d'alcool à l'heure du déjeuner (on va pas se forcer à se mettre la tête à l'envers pour faire plaisir au patron!) et le zappage total du dessert-café car "le petit doit aller faire sa sieste".


Bref, les parents qui débarquent dans un restaurant avec leur progéniture, c'est la mort du chiffre d'affaires...

Mais, crise oblige, il faut trouver un moyen de remplir les tables. Et comme les jeunes parents peuvent difficilement rester à glander chez eux, les dits restaurants ont trouvé la formule magique : "Devenons baby-friendly! Accueillons avec sourire les enfants!!"
Ouaiiiis!! On va vous pourrir grave!! Quelle délectation!

Mais attention, je ne prend pas de risques inutiles... Pour nous rassasier les week-ends (je ne fais JAMAIS a cuisine en dehors des jours de travail de Mari), nous avons déjà sélectionné nos petites adresses que je vous livre ci-dessous (avec le kids menu, le kit coloriage et le sourire doucereux et attendri des serveurs..).

Ch'uis comme ça moi : un coeur immense rempli de générosité qui demande qu'à partager...


Et comme le remplissage d'estomac va de paire avec une activité intellectuelle (et avec enfants...), voici nos duos gagnants pour cette année :


- The Natural History Museum + dej à la Rôtisserie Jules sur Bute Street


- La Tate Modern + dej au Café sur place, élu Best Family Restaurant par le Time Out


Bon, je vais être franche avec vous, Nain, toutes ces activités culturelles, il s'en cogne total.

Le seul truc qui l'excite vraiment, c'est la foire de Noël à Hyde Park et la finesse des stands alimentaires...





C'est vraiment bien la peine de se bouger le popotin...

mercredi 4 mars 2009

Finie la glande...

Bon alors, je ne vous l'ai peut être pas dit, mais Nain.... il a commencé l'Ecole.

Alors en Angleterre, la rentrée scolaire, c'est assez compliqué quand on vient de débarquer. En France, les enfants peuvent commencer la Maternelle en septembre à l'âge de 3 ans. Point barre. Or, ici, la rentrée scolaire dépend du mois où vous êtes nés : il y a en effet 2 rentrées scolaires. Par exemple Nain est né en septembre 2005, donc il ne pourra commencer l'école qu'en septembre 2010 alors que les enfants nés entre janvier et août 2005 peuvent entamer leur rentrée en Janvier 2010. Certaine écoles (pas toutes, hein, loin de là..) proposent cependant la Nursery, équivalent de la maternelle, pour alléger notre emploi du temps hyyyper chargé. Donc Nain a pu entamer la nursery à mi-temps en janvier avant d'être pris à plein-temps en septembre.


Vous me suivez? Non? Bon, c'est pas grave... On s'en fout...


Le plus important, c'est que pour Nain, c'est finie la glande jusqu'à 10h00 du matin et la crèche chaotique où il apprend einr. Tous les matins, Nain doit être au taquet, à l'école, à 9h00 pétantes et... en uniforme!


Je vous livre un petit aperçu...



Heu merde...
Ca, c'est quand je ne suis pas bien réveillée :
il ne va pas du tout à l'école avec un sac à dos...


Voilàààààà :

Alors, dans son cartable (cherchez pas, il est assis dessus), il y a un petit livre, un carnet de compte-rendu de lecture et un cahier pour les bons points sous forme de stickers.

Mais je ne vais pas vous mentir, Nain pleure toujours quand je le laisse à l'Ecole et ça, ça me déchire le coeur, ça me retourne l'estomac mais je lui répète sans cesse :

"Amour, c'est important que tu ailles à l'école, tu vas apprendre des tas de choses et si tu travailles bien tu pourras faire tout ce que tu veux plus tard et avoir le job de tes rêves!"


Par exemple...


Policier



Chauffeur de Bus (ou de Krain)



video


ou Rock Star en duo

(ouais, faut même faire des études pour ça!)


"Par contre, si tu ne travailles pas assez à l'école tu finiras comme ça :...."


Chômeur...

Toujours en pyjama à 11h00 du mat', le petit-déjeuner à peine entamé et le téléphone à portée de main au cas où y'aurait un appel de l'ANPE...

Si on pouvait lui épargner ça...

PS: Mille pardons pour cette horrible mise en page, mais CyberQuiche est pas vraiment au point... J'aurais du écouter mes profs un peu plus attentivement...